Psychologie de l’habitat

Miroir et refuge à la fois, la maison nous dévoile et nous protège. Elle raconte notre personnalité, notre histoire et nos rêves. Elle est un lieu de partages, amoureux et familiaux, mais également de conflits. Notre « Chez-soi » a donc beaucoup à nous apprendre sur la manière dont nous “habitons” ou pas notre vie.

la-psychologie-de-l-habitat
La psychologie de l'habitat, une pièce essentielle, l'entrée.

L’ENTREE

Un espace essentiel du « Chez-soi » : l’entrée. Montre-moi ton entrée, je te dirai qui tu es ! Et pour cause, c’est la toute première pièce que l’on découvre en entrant chez soi. Une fois le pas de la porte franchi, elle fait office de sas de décompression. L’entrée est une pièce de transition entre l’extérieur et l’intérieur. Elle permet d’accueillir le visiteur sans lui donner accès à l’intimité de l’habitant, c’est un espace tampon.

Sa fonction objective est de limiter les déperditions de chaleur de l’intérieur vers l’extérieur. On y dépose ses affaires encombrantes, les manteaux ; on s’y déchausse. On y laisse le stress de la journée, les impuretés de l’extérieur pour aller vers la propreté de l’intérieur. L’entrée permet de garder son « Chez-soi » propre. Pourtant, dans de nombreuses habitations, l’agencement est tel que l’entrée en tant que pièce est inexistante. On y entre par la cuisine ou par le salon. Dans ce cas et dans la mesure du possible, on créera l’entrée visuellement avec une couleur au mur différente, un tapis, des étagères, des plantes. On veillera à ne pas laisser les chaussures et les manteaux traîner sur le sol. 

Le salon, symbolique des relations sociales et familiales

LE SALON

Le salon est le point névralgique de l’habitation. On y vit en famille, on s’y repose et se croise à longueur de journée.

Le salon représente l’essence de l’hospitalité. C’est la pièce de la maison qui est aménagée avec le plus grand soin et qui entraîne les frais les plus importants d’acquisition de mobilier et d’éléments décoratifs. Il est le reflet des goûts de l’habitant et traduit le souci de donner une image idéalisée aux visiteurs. Il est une vitrine qui reflète le groupe social de la famille ainsi que la tranche d’âge. Le salon représente l’expression du SOI, c’est une construction de l’image offerte aux visiteurs. 

la-cuisine
La cuisine, symbolique de l'assimilation et de la digestion des expériences vécues

LA CUISINE

La cuisine est le lieu de tri, de la séparation, de la distinction entre ce qui doit être gardé et ce qui doit être rejeté lors de la préparation des repas. Elle représente l’assimilation et la digestion des expériences vécues.

Point de ralliement d’une famille, elle est avec le salon la pièce la plus conviviale de la maison, c’est le manger ensemble, parler ensemble. Lorsque l’esthétique de la cuisine est choisie délibérément  par l’habitant, cela nous parle de sa vision du monde domestique. Elle est devenue une pièce à vivre où toutes sortes d’objets étrangers aux aliments y trouvent leur place (photos, papiers en attente…) On peut y lire à travers ces objets, la vie quotidienne des habitants. 

Contrairement au salon, le souci de l’apparence est laissé au second plan. C’est un lieu de convivialité et l’espace du privilège d’être SOI « Chez-soi ».

la-salle-de-bain
La salle-de-bain, le soin du corps et de l'esprit

LA SALLE DE BAIN

Cet espace essentiel nous régénère le corps et l’esprit, nous offre ce moment où, seul, on se retrouve pour faire le vide. Les pratiques de la salle de bain reflètent l’intégration sociale et le respect de soi.

En règle générale, elle est peu spacieuse, souvent dépourvue d’éclairage naturel et équipée de façon standard. Il arrive qu’elle soit continue à la chambre à coucher, garantissant ainsi l’intimité de chaque membre de la famille. Quand les moyens financiers le permettent, l’accent est mis sur l’esthétique et le confort.

Lieu de purification par excellence, de secret du corps et de sa vulnérabilité ? C’est une pièce à part abritant l’intimité de chacun.

la-chambre
La chambre, symbolique du sommeil et de la relation de couple

LA CHAMBRE

L’espace des chambres s’est réduit petit à petit pour laisser place à la pièce à vivre. Elle est la pièce où nous passons en principe le plus de temps, puisqu’elle est dédiée à notre sommeil. Nous y faisons pourtant bien d’autres choses. Qui n’a jamais révisé ses cours au lit ? Écrit des lettres ou rédigé des mails ? Discuté des heures sur l’oreiller ? Accueilli les confidences de sa fille adolescente ? Savouré un petit déjeuner au lit le dimanche ou un câlin avec son jeune enfant ?

La chambre représente le repos. Cette pièce en dira long sur l’intimité du couple suivant ce qu’elle renfermera. Des photos des enfants, des jouets seront le témoignage de la place qu’ils occupent au sein du foyer. Elle n’est en principe jamais montrée aux regards des visiteurs, de ce fait, c’est la pièce à laquelle on apporte souvent le moins de soin et on y laisse le désordre s’installer. Certains pourtant, afin de favoriser le calme nécessaire au sommeil, en feront une pièce apaisante. Privilégiant les couleurs pastel et l’ordre, ils sauront y apporter une ambiance sereine.

habiter-en-harmonie-avec-sa-maison
Habiter en harmonie avec sa maison

La maison a une fonction de protection, c’est l’endroit où nous rentrons nous ressourcer après notre journée de travail. Celui où nous rions, pleurons, faisons des projets. C’est l’endroit où nous sommes nous-mêmes, sans costume ni carapace. Chaque habitat est unique car il reflète la personnalité et le mode de vie de son locataire.

Quelques chiffres révélateurs de l’attachement des Français pour leur maison, commentés par Catherine Sainz, directrice des études à l’Observateur Cetelem (Observatoire sur le comportement et les choix de consommation des Français mis en place par l’organisme de crédit Cetelem.)

  • Comme la famille (qui a « beaucoup d’importance » pour 86 % des Français), la maison (pour 63 %) passe désormais avant le travail (59 %) et loin devant les loisirs (48 %) : «Famille et maison sont aujourd’hui inséparables, la seconde ayant à charge de consolider la première. »
  • 55 % des personnes interrogées privilégient leur domicile pour l’utilisation de leur temps de loisirs : « La maison est devenue un lieu de socialisation. On reçoit de plus en plus chez soi. De plus, multimédia, livraisons diverses à domicile et télétravail incitent à y rester davantage.»
  • Pour 89 %, c’est leur personnalité plutôt que leur position sociale (8 %) que leur maison a vocation à refléter : « Le logement est perçu comme un élément clé de la réalisation progressive de soi. A l’adolescence, par exemple, il est vécu comme un lieu de passage, que l’on investit peu. Pour les jeunes adultes, le logement représente la conquête de l’indépendance. »
  • Pour la quasi-totalité des personnes interrogées (95 %), se sentir vraiment chez soi n’est possible que dans un cadre aménagé et décoré de façon conforme à ses aspirations : «L’équipement du domicile apparaît aujourd’hui comme l’un des meilleurs placements possibles. La maison est réellement devenue un lieu d’épanouissement personnel. »

Habiter en harmonie avec sa maison

L’année 2020 marque un tournant dans nos vies, il y aura un avant et un après. La période de confinement, situation inédite, nous a fait (re)découvrir notre intérieur et notre manière de vivre ensemble, en famille. Certains d’entre nous en aurons un mauvais souvenir, pour d’autres, cela aura été une bénédiction. Quoiqu’il en soit, nous ne portons plus le même regard sur notre habitat, et dès le déconfinement annoncé, de nombreuses personnes se sont rendues dans les magasins de bricolage afin de revoir l’aménagement et la décoration de leur logis.

Je me suis spécialisée dans l’organisation d’intérieur. Mon approche combine différents outils et je vous accompagne afin de créer un intérieur qui vous ressemble et vous apporte tout le soutien nécessaire dans les différentes sphères de votre vie. Le home-organising  permet l’optimisation de l’espace et la simplification du quotidien et des tâches domestiques. Le Feng Shui, harmonise les énergies dans la maison grâce à un aménagement adapté et à une décoration en conscience. Et enfin, en m’appuyant sur des outils de coaching et de développement personnel, je vous aide à vous libérer de vos blocages, à mettre en lumière votre potentiel et vos ressources et à prendre votre juste place. Je vous invite à cliquer ici pour découvrir la méthode Maison & Harmonie.

close
Nous préservons la confidentialité de vos données qui ne sont utilisées que pour l'envoi de notre newsletter. Veuillez lire notre politique de confidentialité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.